L'APPLICATION DU MOIS! POMPES PERISTALTIQUES ESPANGO - SERIE IPI

Les pompes péristaltiques Espango sont le résultat de nos études, réalisations, développement et mise à jour. Nous pouvons vanter une expérience de plus de 50 ans au cours desquels nous avons pu déveloper la bonne solution aux multiples besoins de nos nombreux et fidèles clients.
Les pompes péristaltiques que nous produisons sont utilisées pour transférer certains des liquides et produits chimiques les plus difficiles sur le marché, mais l’action de pompage est délicate; cela rend la pompe péristaltique Espango adaptée au travail avec des produits sensibiles au cisaillement tels que les technopolymères et permet le passage de corps solides ou d’ingrédients corsés qui doivent rester intacts, voir les produits alimentaires.
Nous équipons nos pompes péristaltiques de tubes très résistants à l’abrasion conçus pour deux ou trois rouleaux, sans remplacer le support à disque en acier ou en aluminium sur lequel ils sont montés.
La combinaison de la taille des têtes, de la laize des tubes, des moteurs, des réducteurs, des variateurs mécaniques ou des variateurs de fréquence électroniques, du développement horizontal ou vertical, des chariots, etc. nous permet d’offrir à nos clients une gamme de débits qui rend nos pompes péristaltiques Espango adaptées à une utilisation en laboratoire jusqu’aux applications minières.
Comment fonctionne une pompe péristaltique?
La pompe péristaltique est une pompe volumétrique utilisée pour le transfert et/ou le dosage d’une grande variété de fluides.
Le liquide est contenu dans un tube spécial logé dans le corps de la pompe ou berceau. Le principe de pompage, le péristaltisme, repose sur une alternance de compression et de relaxation du tube; cette action permet d’aspirer et de pomper le contenu. Le rouleau rotatif (dans notre cas deux ou trois) glisse le long du tube et crée une étanchéité temporaire entre l’aspiration et le refoulement de la pompe. Lorsque le disque avec les rouleaux tourne, cette pression d’étanchéité se déplace le long du tuyau, forçant le produit à transférer à passer de la pompe au déchargement. Lorsque la pression (écrasement) est relâchée, le tube se ravive, créant un vide qui attire le produit du côté aspiration.